Home Destinations 12 principes pour protéger le bord de mer

12 principes pour protéger le bord de mer

0

Sans être fanatique ni puriste, il est évident que la forte fréquentation des plages et de l’estran porte préjudice à la faune et aux organismes dont c’est l’habitat quotidien. Si les grèves ne sont pas toujours loin de nos centres urbains, il serait dommage de détruire ces écosystèmes comme nous détruisons nos villes. Alors voici quelques principes communément partagés par les habitants du bord de mer pour préserver leur patrimoine naturel… et se préserver eux-mêmes.

  1. SVP, ne jetez rien dans la mer ni sur le rivage ni sur la plage. Il y a souvent une poubelle pas loin.
  2. SVP, ne dérangez pas les oiseaux de mer, encore moins en période de nidification. Cela pourrait compromettre leur reproduction.
  3. SVP, ne prélevez pas de plantes ni d’animaux vivants ou du moins un strict minimum. Imaginez l’impact de votre geste répété par des milliers de touristes.
  4. SVP, remettez en place les pierres et les rochers si vous les avez retournés à marée basse, vous risquez de chassez des animaux de leur abri.
  5. N’introduisez pas vos mains dans les fissures des rochers ou portez pour ce faire des gants de vaisselle épais type Mapa.
  6. Ne marchez pas pieds nus sur l’estran, parmi les rochers et les algues (vous risquez de coupures, mais aussi des brûlures par des oursins,etc). Si vous regardez bien, vous verrez que tout le monde porte au moins des sandales, voire des bottes en caoutchouc.
  7. Ne vous aventurez pas seul(e) sur des rochers glissants et trop près de l’eau (une vague peut vous emporter, il y a des morts chaque été)
  8. De même, ne vous aventurez pas au pied des falaises à marée montante – coincé(e) par la mer contre la paroi de la falaise, vous pourriez vous noyer.
  9. Ne vous aventurez pas sur des zones sableuses inconnues et isolées, encore moins seul(e) – hé oui, les sables mouvants ça existe.
  10. Ne pêchez pas à pied par temps de brume (pour ne pas vous retrouver malgré vous dans les situations décrites ci-dessus)
  11. Ne touchez pas les méduses, les coraux, tout ce qui peut être urticant.
  12. Enfin, si vous péchez à pied, ne consommez pas les coquillages sauvages crus sans être certain de l’extrême salubrité du lieu de pêche (ce qui peut être très variable en fonction des saison, des tempêtes, d’événements ponctuels).

Ainsi équipé(e) et prévenu(e) vous pouvez faire une belle balade même avec des enfants en observant la nature du bord de mer. Il existe de nombreux et excellents ouvrages sur le sujet qui vous aideront à mieux décrypter ce qui vous entoure.

Quant à la pêche à pied, qui se pratique aussi l’hiver aux grandes marées, je vous prépare un petit topo pour bientôt…

Avez-vous une recommandation à ajouter ?

Je ne serai pas gênée d’ajouter un treizième commandement…

Crédits photos : f.boy (plage de Rudevent, Ile d’Ars, Golfe du Morbihan)

Laisser un commentaire